Les recettes proviennent :

  • Des cotisations des collectivités membres du Syndicat ferroviaire. Chaque collectivité participe au prorata de la longueur de voie ferrée qu’elle possède sur son territoire.
  • Des redevances des exploitants. Chaque exploitant verse une redevance au Syndicat ferroviaire pour l’utilisation des voies et la circulation des trains. C’est un principe équivalent entre SNCF Réseau (qui est propriétaire du Réseau Ferré National) et les opérateurs de transport.
  • Des dispositifs de subvention (voir ci contre).

Les dépenses sont liées :

  • Aux travaux de maintien et de développement de la voie ferrée,
  • Aux travaux d’entretien courant,
  • Aux charges de fonctionnement de la structure;
Dépenses d’investissement entre 2016 et 2020

Les dispositifs de subvention sont multiples. Les programmes LEADER (Europe) et TEPCV (Etat) nous ont permis d’investir jusqu’en 2019. La Région Auvergne Rhône-Alpes, en partenariat avec le Parc Livradois-Forez, investit jusqu’en 2021 pour le maintien et le développement du réseau ferré.

Le long de la voie ferrée, de nombreux panneaux de communication (comme celui ci-dessous) affichent nos principaux financeurs.

Panneau financement travaux
Panneau détaillant les financeurs pour la réalisation des travaux sur la ligne ferroviaire du Livradois-Forez

Lien vers les notes de présentation budgétaire