Site Loader

Le Syndicat mixte ferroviaire du Livradois-Forez regroupe deux communautés d’agglomération (Loire-Forez et le Puy-en-Velay), deux communautés de communes (Thiers Dore et Montagne et Ambert Livradois Forez) et la commune de Peschadoires (63). Outre le développement de l’utilisation du réseau, sa vocation première reste l’entretien et la maitrise de la végétation sur son périmètre, afin de permettre le passage des trains (touristiques et fret) en toute sécurité.

L’association Détours, basée à Cunlhat (63) travaille sur un linéaire ferré qui s’étend sur l’ensemble du département du Puy-de-Dôme et jusqu’à La Chaise-Dieu, soit près de 90 km. L’équipe d’insertion et son encadrant assument des tâches essentiellement liées à la sécurité, comme le maintien du gabarit ferroviaire : il s’agit de désherber la plateforme ferroviaire (2 m de part et d’autre des rails) et d’élaguer les branches d’arbres susceptibles de gêner le passage des trains. L’équipe, supervisée par le Syndicat ferroviaire, intervient essentiellement sur les tronçons circulés, particulièrement sur le fret (entre Giroux Gare et l’usine Celta de Courpière) et sur la partie touristique, entre Ambert et La Chaise-Dieu (exploité en saison par l’association AGRIVAP). Au total sur les 12 derniers mois, ce sont plus de 7 500 heures de travaux qui ont été effectuées.

L’association MEGALIT, implantée à Saint-Julien-Chapteuil (43), a traité de nombreuses zones en Haute-Loire au printemps 2021. Sur la partie sud du réseau, l’association Le Chemin de Fer du Haut-Forez, opère des liaisons touristiques saisonnières entre Estivareilles (42) et La Chaise-Dieu (43). Afin de maitriser la végétation sur ce secteur, le chantier MEGALIT a procédé à de nombreux travaux (élagage et entretient de talus) sur le secteur de Sembadel (43). En amont de la période estivale, cette prestation a nécessité l’intervention d’une équipe de 6 personnes pendant 2 mois.

Ces opérations sont indispensables au bon fonctionnement du réseau. Les exploitants touristiques, circulant sur plus de 80 km, interviennent aussi régulièrement. Le soutien des bénévoles de chaque association ferroviaire est précieux. Au total, l’écosystème ferroviaire sur ce réseau représente presque 20 emplois.

Ce réseau ferroviaire, en zone peu dense (52 hab./km²) demeure un vecteur d’attractivité important pour le territoire. Le Syndicat ferroviaire, financé par les collectivités locales, compte sur le soutien régulier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et sur les acteurs locaux (comme le Parc Livradois-Forez).

L’équipe Détours au niveau de la maison du Parc Livradois-Forez, à Saint-Gervais-sous-Meymont (63) – mai 2021
Ouverture de voie entre Arlanc et La Chaise-Dieu avant la saison estivale – mars 2021
(Collaboration entre Détours et Agrivap)
Mise au gabarit ferroviaire et élagage par l’équipe de MEGALIT entre Sembadel et La Chaise-Dieu – avril 2021